Mademoiselle, le retour…

En été 2012, j’ai pris mon courage à deux mains pour faire enfin changer ma civilité auprès de ma banque. Marre du mademoiselle insultant, on est soit un homme donc monsieur, soit une femme donc madame. Coup de chance quand on voit les difficultés qu’ont certaines femmes à obtenir cette rectification, ma banque a tout changé sans broncher. Alors que mon ancienne carte arrivait à expiration, j’avais hâte de recevoir la nouvelle avec la bonne civilité.
En prenant le courrier dans la boite aux lettres, je vois sur une enveloppe mes coordonnées avec la mention « Mle ». ARG ! Qui m’a enregistrée de façon automatique avec la civilité « mademoiselle » (mal abrégée en plus)? Et là, stupeur ! Ma banque ! Double stupeur ! La carte est étiquetée à « MLE PRENOM NOM ». #Viedemeuf

Aurore

Les boxeuses ne sont pas en sucre

Je suis des cours de boxe anglaise à la fac, que j’adore parce que le prof demande beaucoup et que ça fait un bien fou. Je suis agréablement surprise la première fois par la proportion de filles qui assistent au cours, y compris certaines pour qui c’est visiblement le premier contact avec un sport de combat.
Enfin, c’était jusqu’à ce que je les entende se plaindre « quand même… les mecs pourraient faire gaffe avec nous… on est des filles, pas des mecs! » alors même qu’il s’agit de boxe éducative à l’entrainement (on touche juste, ça cogne logiquement, mais on ne se blesse pas).
Et moi qui râlais parce que je tombe souvent sur des mecs qui n’osent pas frapper parce que je suis une fille, bien que je leur dise systématiquement qu’il ne faut pas faire de différence… L’expérience, le poids ou la sensibilité personnelle peuvent parfaitement justifier qu’on veuille y aller en douceur, mais pas la possession d’un vagin, bon sang!
Et ce sont ces jeunes femmes elles-mêmes qui véhiculent le cliché de la princesse en sucre, de la fille génétiquement faible et fragile…

#Viedemeuf

fight club

Prude Prom Queens

Article d’un magasine féminin sur les « prom nights » aux Etats-Unis:

« Les parents ou associations de parents mettent en jeux des cadeaux prestigieux pour inciter leurs enfants à se rendre à des bals de promo surveillés et aseptisés. Et éviter ainsi que leurs rejetons participent à des soirées plus dévergondées où l’alcool coulera à flot et où leur fille pourra rentrer accompagnée. »

« et où leur fille pourra rentrer accompagnée » ? Ah parce qu’on interdit la sexualité des jeunes filles, mais pas des jeunes garçons?
Evidemment ! Un adolescent qui a une vie sexuelle : c’est bien fiston, tu es viril et puissant ! Mais une fille, on doit protéger sa réputation ! #Viedemeuf

M

cadeau d’anniversaire

Aujourd’hui c’était mon anniversaire j’ai fêté mes 21 ans. En couple depuis 3 ans, je m’entends très bien avec mes « beaux parents ». Cette année ils ont décidé de m’offrir en cadeau… un fer à repasser. Je ne m’en sers jamais et je choisis mes habits en conséquence (infroissables); par contre leur fils a plein de chemises et pantalons. Je ne comprends toujours pas pourquoi il me l’ont offert à moi… Allez savoir, c’est surement parce que je suis une femme. Mon compagnon s’est toujours débrouillé et dépose ses affaires au pressing. Il va continuer à le faire, ou utiliser lui même le fer à repasser. #Viedemeuf

21

Une journée en tailleur

Aujourd’hui j’ai un entretien d’embauche pour un poste d’ingénieur à 30km au sud de Paris. Pour l’occasion je mets un tailleur (robe) et je me maquille discrètement (d’habitude je ne mets rien). Dès le trajets sur l’autoroute je me fais klaxonner par un camionneur qui profite d’un ralentissement pour se mettre à mon niveau et me faire des signes que je ne sais pas trop comment qualifier. J’arrive en avance dans la zone industrielle ou j’ai RDV et me gare donc en attendant. Bon alors là pendant 40 min c’est un camionneur sur 2 qui me me fait des signes. Et puis de retour chez moi je marche quelque minutes dans la rue pour faire les courses : encore un camionneur qui fait des signes et 2 ouvriers :
- »c’est par là qu’il faut regarder »
- »non mais attends je regarde la demoiselle elle est charmante ».

Bon, ça promet…je l’aimais bien mon tailleurs moi, mais j’en viens presque à espérer que je n’en aurais pas besoin trop souvent…

PS: j’ai rien contre les camionneurs, c’est seulement la catégorie professionnelle qui s’est le plus trouvée sur mon chemin dans ces circonstances. #Viedemeuf

JeVeuxPasLeSavoirFaitesVotreBoulot

L’outil des vrai-e-s hommes

Aujourd’hui j’ai acheté une tronçonneuse pour débiter mon bois de chauffage. Comme c’est la première fois que j’en achète une et qu’il s’agit d’un investissement relativement coûteux, j’ai pris le temps d’étudier les différents modèles, de comparer les prix, de comprendre quelles caractéristiques de l’appareil permettent quelles utilisations.
Dans TOUS les catalogues et les sites que j’ai consulté, les images publicitaires présentaient systématiquement un homme utilisant le produit, et les descriptifs des tronçonneuses s’adressaient d’office à un client masculin… visiblement, les femmes ne coupent jamais de bois, dommage pour moi.
Quand je suis allé au magasin pour acheter le modèle choisi, le vendeur était… une vendeuse. Très professionnelle, elle a su me conseiller efficacement et n’a visiblement pas été étonnée par le fait qu’une femme ait l’intention de faire son bois elle-même.
La société change… quand est-ce que la pub va se décider à lui emboiter le pas ?

Ci-dessous, ce que l’on obtient lorsque l’on tape femme+tronçonneuse dans un célèbre moteur de recherche.
Image du post L'outil des vrai-e-s hommes #Viedemeuf

Apprentie bûcheronne

Encore des clichés sexistes…

J’ai participé à une formation premiers secours dans le cadre de ma thèse. Durant cette formation, nous avons eu des mises en scènes d’accidents. Mais ils étaient toujours liés au sexe : le formateur nous expliquait qu’un homme tombait d’une échelle en faisant du bricolage et une femme s’intoxiquait avec les produits d’entretien. Et bien sur, lorsqu’un enfant s’étouffait ou faisait un malaise, il y avait besoin d’une « maman ». Heureusement, tout le monde a été choqué, les hommes comme les femmes. Mais quand un homme a demandé à avoir un chiffon ou à s’occuper du bébé, le formateur a refusé car « on ne met en scène que des choses réalistes »… #Viedemeuf

Mathilde

Ca commence très tôt !

Après un grand repas de famille, tout le monde s’affaire à ranger et nettoyer.

Mon neveu de 9 ans demande à mon conjoint de jouer avec lui mais il refuse, lui expliquant qu’il va passer la serpillère.
Réponse (très sérieuse) de mon neveu : « mais fais pas ça, c’est un boulot de femme ! »

5 minutes plus tard, c’est lui qui maniait la serpillère ! #Viedemeuf

A.G

Paye et tais-toi!

Lors de la commande nos alliances, je précise que je suis la personne à contacter quand elles seront arrivées, car d’une c’est moi qui les finance et de deux j’habite à côté du magasin alors que mon futur mari est à 200km de là.

Devinez qui a eu un message pour aller les chercher? lui.
Même chose chez le notaire, tout est adressé à Monsieur alors que je suis la juriste de la famille.
Même chose à la mairie.
Même chose pour ma mère: c’est à mon futur mari qu’elle a donné notre cadeau de mariage.

J’envisage sérieusement de laisser tomber; plus ça avance et plus j’ai l’impression de disparaître… #Viedemeuf

Sandrine